VIDEO. Coronavirus : Anne Hidalgo s'inquiète d'un "relâchement" à Paris

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

" il faut qu'on soit encore extrêmement précautionneux", a rappelé la maire de Paris, qui relève des "signaux faibles de reprise" de l'épidémie dans des hôpitaux parisiens.

"On a des signes faibles mais des signes de reprise de l'épidémie" de coronavirus à Paris, "notamment à travers les hôpitaux, à travers aussi les remontées des médecins", a prévenu jeudi 16 juillet sur franceinfo la maire Anne Hidalgo, en marge de l'édition 2020 des Napoléons qui se déroule à Roland-Garros. Le Premier ministre a annoncé jeudi que le port du masque sera rendu obligatoire "dès la semaine prochaine" dans les lieux publics clos pour contenir la circulation du virus.

"Ce n'est pas encore quelque chose d'inquiétant, mais depuis plusieurs semaines on n'avait plus de signaux d'admissions dans les hôpitaux, et là on commence à en avoir à nouveau  quelques-uns", a précisé l'élue, tout en reconnaissant qu'on restait "très en dessous des moments où on a vu décoller l'épidémie, en février et mars".

"Il faut donc faire encore très attention, être précautionneux avec les masques, les gels, et se faire tester", a poursuivi Anne Hidalgo, qui a confié son inquiétude face à un "relâchement". "On le comprend, parce que cela a été tellement dur de rester confinés pendant plusieurs mois. Je pense aux jeunes notamment, qui aspirent à retrouver une vie en groupe, dehors. Mais il faut qu'on soit encore extrêmement précautionneux, et ça passe par une responsabilité de chacun aussi."

Vous êtes à nouveau en ligne