VIDEO. Coronavirus : à quoi ressemble une ville sous quarantaine ?

BRUT

Andrea est coincé à Codogno, l'une des 11 villes italiennes en quarantaine à cause du coronavirus. Voilà à quoi ressemble la vie dans une ville confinée.

Andrea Alloni est coincé à Codogno, une des 11 villes isolées en Italie. Il explique à Brut comment le confinement fonctionne… Tout d'abord, la police assure un périmètre de sécurité. "Pour l’instant, il n'y a pas d'obligation de couvre feu, de rester à la maison, nous pouvons bien évidemment bouger", explique Andrea. En revanche, ni l'entrée ni la sortie des habitants ne sont autorisées. "On ne peut pas dépasser les postes de contrôle car c'est un crime pénal, bien évidemment", précise-t-il.

On a l'impression de vivre un scénario de film hollywoodien.

Andrea Alloni

à Brut.

Les lieux et établissements publics comme les bars, mairies, bibliothèques sont fermés pour deux semaines. Néanmoins, les pharmacies restent ouvertes. Concernant les entreprises, l'activité de certaines est interrompue. Les évènements culturels et sportifs sont annulés et même les offices religieux sont suspendus. La France, elle aussi, envisage le recours à des confinements.

Vous êtes à nouveau en ligne