VIDEO. 6 conseils inspirés du Feng Shui pour se sentir bien chez soi

BRUT

Bien choisir la place de ses objets, de son lit… Alexandra Viragh, experte en psycho-décoration et en Feng Shui occidental, livre ses conseils.

Aérer

Fatigue, stress, frustration, colère sont autant d'émotions qui peuvent nous submerger en cette période de confinement. Pour Alexandra Viragh, "tirer les rideaux, aérer et créer même un courant d'air entre les pièces, va permettre d'évacuer ces informations subtiles, énergétiques et de nous aider à très vite passer à autre chose s'il y a une difficulté." Le simple fait de tirer les rideaux permet aussi de rester en connexion avec le monde extérieur.

Ranger et trier

Alexandra Viragh conseille de choisir avec intérêt les objets que l'on a envie de voir et d'enlever ceux que l'on considère comme "toxiques", "abîmés" ou que l'on n'aime pas. "Votre maison est aussi un petit microcosme, à l'image du macrocosme de la nature, mais à l'intérieur duquel vous pouvez jouer, modeler, tester, pratiquer différentes astuces qui vont vous permettre de prendre votre place", détaille-t-elle.

Afficher des photos de ses proches

"Il est très probable que, durant cette période de confinement, beaucoup de proches vous manquent", estime Alexandra Viragh. Ainsi, placer des photos de personnes que l'on aime chez soi permet de se rapprocher des émotions positives qui en découlent. "Il est difficile d'être déprimé, triste, frustré puisque toute votre décoration vous rappelle en permanence des informations positives qui vous tirent vers le haut", explique Alexandra Viragh.

Bien placer son lit

"Quand on dort avec la tête à l'Ouest, notre métabolisme est ralenti. L'endormissement est facilité, certes, mais on se réveille souvent avec les idées pas très claires", prévient Alexandra Viragh laquelle préconise de placer la tête à l'Est. "Alors on n'a pas toujours le choix donc on peut tenir compte également du Nord qui est une excellente orientation pour la tête de lit", ajoute-t-elle.

La nuit, s'éloigner des objets connectés

On oublie les téléphones et autres ordinateurs pendant la nuit : "Leur place est certainement loin de notre corps, surtout lorsque nous sommes dans une position passive, comme le sommeil, où nous avons besoin de nous ressourcer, où nous baissons la garde et la vigilance."

Réfléchir à la place des objets

"Le tiers central du mur face à la porte, c'est-à-dire la première chose que nous voyons en entrant dans une pièce ou dans un espace, va informer, diffuser des messages, introjeter des informations d'une façon beaucoup plus puissante", développe Alexandra Viragh. Cet espace peut être aménagé de façon à ce que des éléments solaires y soient représentés.

Vous êtes à nouveau en ligne