Variant Omicron : il existe un risque "élevé à très élevé" que le variant Omicron se répande en Europe, assure l'agence de santé de l'UE

Un patient reçoit une dose de vaccin à Breda (Pays-Bas), le 26 novembre 2021.
Un patient reçoit une dose de vaccin à Breda (Pays-Bas), le 26 novembre 2021. (ANP MAG / AFP)

Hormis l'Afrique du Sud, Omicron a été détecté au Malawi, en Israël sur une personne venue du Malawi, à Hong Kong et en Belgique, pays membre de l'UE.

Le risque est "élevé à très élevé" que le nouveau variant du Covid-19, baptisé Omicron et détecté à l'origine en Afrique du Sud, se répande en Europe, a déclaré vendredi 26 novembre l'agence de santé de l'Union européenne, à la suite de la publication d'un rapport d'évaluation des risques. Hormis l'Afrique du Sud, Omicron a été détecté au Malawi, en Israël sur une personne venue du Malawi, à Hong Kong et en Belgique, pays membre de l'UE. Ce direct est terminé, merci de l'avoir suivi. 

Le ministre de la santé sud-africain regrette la fermeture des frontières. La décision de nombreux pays vendredi 26 novembre d'interdire l'entrée sur leur territoire des voyageurs en provenance d'Afrique du Sud après la découverte dans ce pays d'un nouveau variant du Covid-19 est "injustifiée", a regretté le ministre sud-africain de la Santé. Suivez notre direct. 

Le port du masque redevient obligatoire à Paris. La décision concerne certains lieux en extérieur dès vendredi, selon un arrêté pris par le préfet de police de la capitale. Les rassemblements, manifestations, réunions ou activités organisées sur la voie publique sont concernés, ainsi que les festivals, spectacles, brocantes, marchés et marchés de Noël, devant les établissements scolaires ou universitaires, devant les lieux de culte et dans les files d'attente.

Un cas du nouveau variant du Covid-19. Il a d'abord été détecté en Afrique du Sud et absent d'Europe jusqu'ici, a été identifié en Belgique, a déclaré vendredi 26 novembre le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke. "On a un cas qui est maintenant confirmé de ce variant. Il s'agit de quelqu'un qui venait de l'étranger. Qui a été testé positivement le 22 novembre. Qui n'était pas vacciné", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Un variant qui inquiète. Le nouveau variant du Covid-19 détecté en Afrique du Sud, B.1.1.529, présente un nombre "extrêmement élevé" de mutations et "nous pouvons voir qu'il a un potentiel de propagation très rapide", a déclaré le virologue Tulio de Oliveira, lors d'une conférence de presse en ligne chapeautée par le ministère de la Santé.

 L'OMS se réunit en urgence. L'Organisation mondiale de la santé a déclaré "suivre de près" ce nouveau variant et doit se réunir ce vendredi pour déterminer sa dangerosité. "Il existe de nombreux variants mais certains n'ont pas de conséquence sur la progression de l'épidémie", a tempéré lors d'une conférence de presse John Nkengasong, du Centre de contrôle et de prévention des maladies de l'Union africaine.

Le monde se ferme à l'Afrique australe. Plusieurs pays européens ont décidé de suspendre les vols en provenance d'Afrique australe. En dépit des recommandations de l'OMS, qui a déconseillé de prendre des mesures de restriction aux voyages, le Royaume-Uni, la France et les Pays-bas ont interdit les vols en provenance d'Afrique du Sud et cinq pays voisins à compter de vendredi midi.