Covid-19 : près de 430 000 nouveaux cas ont été recensés ces dernières 24 heures

Des personnes attendent de se faire tester au Covid-19 à Paris, le 18 janvier 2022.
Des personnes attendent de se faire tester au Covid-19 à Paris, le 18 janvier 2022. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

"Nous pouvons espérer voir reculer l'épidémie dans les semaines qui viennent", a déclaré plus tôt dans la journée le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Ce direct est désormais terminé.

Ces dernières 24 heures, 428 008 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en France. La moyenne sur les sept derniers jours est donc de 365 013 cas par jour, selon les derniers chiffres de Santé publique France, publiés mercredi 26 janvier. Il a y a également eu 3 297 nouvelles hospitalisations en 24 heures, relève l'agence. "Ce que nous disent les scientifiques, ce que nous montrent les chiffres, ce qu'augure la baisse des cas en Ile-de-France, c'est que nous pouvons espérer voir reculer l'épidémie dans les semaines qui viennent", a déclaré plus tôt dans la journée le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, alors que le pic de la vague liée au variant Omicron n'a pas encore été atteint. "C'est sur l'hôpital que nos yeux sont rivés", du fait de la moindre dangerosité de ce variant, a justifié Gabriel Attal. Ce direct est désormais terminé.

Le Danemark annonce la levée de toutes les restrictions au 1er février. Le pays juge sa forte couverture vaccinale suffisante face à la moindre sévérité du variant Omicron. "Nous disons adieu aux restrictions et bienvenue à la vie telle que nous la connaissions avant le corona", a dit, lors d'une conférence de presse, la Première ministre Mette Frederiksen. Le pays nordique est le premier dans l'Union européenne à sauter le pas malgré la vague du variant Omicron.

Un niveau record d'hospitalisations depuis fin 2020. Mardi, le nombre d'hospitalisations pour cause de Covid est repassé au-dessus de 30 000 pour la première fois depuis fin 2020. Le niveau toujours élevé du nombre de contamination se traduit par un afflux des malades dans les hôpitaux. En revanche, les chiffres concernant les soins critiques, qui accueillent les patients avec les formes les plus graves de la maladie, confirmaient un tassement.

 Le risque lié à Omicron reste "élevé" pour l'OMS, estime-t-elle dans son bulletin hebdomadaire. "Plus de 21 millions de nouveaux cas ont été enregistrés (ces sept derniers jours), ce qui représente le plus grand nombre de cas hebdomadaires recensés depuis le début de la pandémie", souligne l'OMS.

Vous êtes à nouveau en ligne