VIDEO. Covid-19 : qui sont les personnes vulnérables concernées par l'élargissement de la vaccination dès lundi ?

La campagne de vaccination en France sera élargie dès lundi aux personnes particulièrement vulnérables face au coronavirus, quel que soit leur âge.

La campagne de vaccination s'élargit. Les personnes présentant des pathologies à "haut risque" pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir de lundi dans l'un des "700 centres" de vaccination ouverts dès cette date sur le territoire, a indiqué jeudi 14 janvier le Premier ministre, Jean Castex.

>> Vaccination, restrictions, tests : suivez notre direct sur le Covid-19

Outre les plus de 75 ans, près de 800 000 personnes "atteintes de maladies particulièrement graves" pourront recevoir une première dose de vaccin, notamment "les personnes souffrant d'insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d'un organe, les personnes sous traitement pour un cancer ou encore celles atteintes de trisomie 21", a expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Selon le ministère de la Santé, qui a mis en ligne la liste détaillée, sont notamment  concernées les personnes :

- atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie

- atteintes de maladies rénales chroniques sévères (dont les patients dialysés)

- transplantées d’organes solides, transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

- atteintes de polypathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d'organes

- atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection

- porteuses de trisomie 21.

En comptant les personnes de plus de 75 ans, qui pourront elles aussi se faire vacciner à partir du 18 janvier, 6,4 millions de Français seront appelés à se faire vacciner dès lundi.

Vous êtes à nouveau en ligne