Lutte contre le coronavirus : à Monts, une usine aide à produire le vaccin

France 3

Une équipe du 19/20 s'est rendu en Indre-et-Loire et a eu accès à l'un des sites où sera produit en grande quantité le vaccin anti-Covid du laboratoire américain Moderna à partir de janvier prochain. Le sous-traitant pharmaceutique Recipharm, se prépare déjà à relever ce défi historique. 

Le laboratoire américain Moderna a choisi une usine de Monts (Indre-et-Loire) pour conditionner son vaccin contre le Covid-19. "Ça va être notre premier vaccin mais nous sommes habitués à faire du remplissage en flacon. C'est notre métier et notre expertise", assure Claire Gama, responsable commerciale de Recipharm. Ce sous-traitant pharmaceutique devrait produire, avec une autre usine en Espagne, tous les vaccins pour la zone européenne et l'international, Etats-Unis mis à part.

Un protocole de conservation exigeant

Le produit est reçu en poches congelées. Il sera versé dans des cuves. "Puis on procédera à l'ajout d'une solution avec des excipients. On diluera le tout", précise Claire Gama. Le vaccin se conservera à -20 degrès, mais la matière première arrivera congelée à -70. Il a donc fallu s'équiper. La société suédoise a investi deux millions d'euros et s'apprête à recruter 60 personnes. Pour les salariés, c'est la grande aventure. "C'est un gros challenge à relever, avec une situation mondiale et un impact assez conséquent", souligne un employé. Les premiers lots de vaccins contre le Covid-19 pourraient sortir de l'usine de Monts, dès le début de l'année prochaine, si tout se passe bien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne