Covid-19 : plus de 1 000 patients supplémentaires hospitalisés ces dernières 24 heures

Une équipe de soignants à l\'hôpital de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 8 février 2021.
Une équipe de soignants à l'hôpital de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 8 février 2021. (BERTRAND GUAY / AFP)

Selon le dernier bilan de Santé publique France, 11 066 personnes sont actuellement hospitalisées pour le Covid-19, contre 11 007 lundi.

L'épidémie de Covid-19 ne décroit pas encore. Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé lundi que le pic de la quatrième vague interviendrait "dans les prochains jours", 1 145 patients ont été hospitalisés pour le Covid-19 ces dernières 24 heures, soit un total de 11 066 personnes à l'hôpital pour l'épidémie (contre 11 007 personnes lundi), selon le dernier bilan publié mardi 24 août par Santé publique France. Les services de soins critiques (soins intensifs et réanimation) comptent 2 221 patients (contre 2 215 la veille), dont 214 nouveaux admis ces dernières 24 heures, alors que 153 personnes sont décédées du Covid-19 entre lundi et mardi (contre 108 personnes lors du bilan publié lundi). Ce direct est terminé.

Une dose de rappel pour les plus de 65 ans et les personnes fragiles... Après avoir été saisie par le ministère de la Santé, la Haute Autorité de santé (HAS) vient de communiquer la liste des personnes qui seront éligibles à une nouvelle injection de vaccin contre le Covid-19. Il s'agit des personnes de 65 ans et plus, ainsi que "les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves" de la maladie. Cette dose de rappel devra intervenir au minimum six mois après la dernière dose reçue.

 Pour les personnes ayant reçu le vaccin monodose de Janssen, la HAS préconise également une nouvelle injection. Celle-ci devra être faite avec une dose des vaccins des laboratoires Pfizer ou Moderna, quatre semaines après la première injection. "Les données disponibles ne permettent pas de confirmer l’efficacité à long terme du schéma de vaccination à une dose du vaccin Janssen contre le variant Delta", explique la HAS, ce qui conduit à cette recommandation.

La vaccination obligatoire pas exclue pour les policiers. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a prévenu mardi qu'il rendrait la vaccination obligatoire pour les policiers au contact du public, si leur taux de vaccination n'atteignait pas 90%. "Si nous n'obtenons pas un chiffre plus important, (...) oui, je passerai par la vaccination obligatoire", a-t-il déclaré sur franceinfo.

Vous êtes à nouveau en ligne