Covid-19 : l'élection présidentielle de 2022 et les législatives "seront maintenues", affirme Gabriel Attal

Gabriel Attal lors d\'une conférence de presse à la sortie du Conseil des ministres, mercredi 22 décembre.
Gabriel Attal lors d'une conférence de presse à la sortie du Conseil des ministres, mercredi 22 décembre. (Ludovic MARIN / AFP)

A la sortie du Conseil des ministres, mercredi 22 décembre, le porte-parole du gouvernement a évoqué une situation sanitaire "critique".

"L'épidémie risque de repartir en trombe." A la sortie du Conseil des ministres, mercredi 22 décembre, Gabriel Attal a alerté sur la menace du variant Omicron qui pèse sur la France pendant cette période de fêtes de fin d'année. Après la cinquième vague liée au variant Delta, "la situation est critique" et "nous vivons le début d'une vague Omicron", a insisté le porte-parole du gouvernement, selon qui ce nouveau variant devrait être majoritaire dans le pays "entre Noël et le Nouvel an". Selon l'exécutif, cependant, "les échéances démocratiques", comme l'élection présidentielle, "seront maintenues". Suivez notre direct.

La vaccination est ouverte pour les 5-11 ans. Olivier Véran a annoncé sur BFMTV l'ouverture officielle de la vaccination contre le Covid-19 pour les enfants de 5 à 11 ans. "Les rendez-vous peuvent commencer sans délai", a ajouté le ministre de la Santé, précisant que "145 enfants sont hospitalisés pour forme grave" du Covid-19. Olivier Véran a également assuré que la dose de rappel ne concernait pas "pour l'instant" les adolescents (de 12 à 18 ans).

Borne demande de "renforcer le télétravail". Invitée de la matinale d'Europe 1, Elisabeth Borne, la ministre du Travail, a appelé les entreprises à "accélérer" le recours au télétravail. "Je demande aux entreprises de se préparer dès maintenant à renforcer le télétravail à la rentrée, donc le 3 janvier, avec une cible de trois jours minimum pour les postes qui le permettent, voire quatre jours quand c'est possible", a-t-elle déclaré.

Près de 73 000 nouveaux cas par jour. Près de 73 000 cas positifs ont été détectés lundi, "ce qui correspond à une hausse de l'ordre de 15% par rapport au lundi précédent", a précisé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. "On dépassera très vraisemblablement les 100 000 contaminations par jour d'ici à la fin du mois. C'est ce qui est attendu par les modélisations", a avancé Olivier Véran mercredi sur BFMTV-RMC.

Vous êtes à nouveau en ligne