Covid-19 : la France va donner trois millions de doses de vaccin à l'Indonésie, annonce Emmanuel Macron

Une personne reçoit une injection du vaccin contre le Covid-19 de Moderna, à Medan, en Indonésie, le 4 août 2021.
Une personne reçoit une injection du vaccin contre le Covid-19 de Moderna, à Medan, en Indonésie, le 4 août 2021. (IVAN DAMANIK / NURPHOTO / AFP)

Cette annonce intervient alors le pays d'Asie du Sud-Est recense désormais plus de 100 000 morts du Covid-19.

"C'est un combat mondial que nous menons" face au Covid-19, assure Emmanuel Macron. La France va donner trois millions de doses de vaccin à l'Indonésie, dont 1,3 million "d'ici la fin du mois d'août", a déclaré mercredi 4 août le président de la République, sur Twitter. Cette annonce intervient alors le pays d'Asie du Sud-Est recense désormais plus de 100 000 morts du Covid-19. Ce direct est désormais terminé.

 Après la Corse et Paca, le plan blanc activé en Occitanie. L'Agence régionale de santé d'Occitanie a annoncé mercredi l'activation du plan blanc dans les hôpitaux du territoire."Les admissions à l'hôpital en hospitalisation conventionnelle et en réanimation augmentent actuellement très vite", explique l'ARS. Le plan blanc, également déclenché en Corse et en Provence-Alpes-Côte d'Azur, vise à permettre aux établissements de soins de faire face à une augmentation sensible des hospitalisations

De nouvelle restrictions en Corse. En Haute-Corse et en Corse-du-Sud, les bars et les restaurants devront fermer à une heure du matin, ont annoncé mercredi les préfets des deux départements. L'obligation du port du masque à l'extérieur est étendue à plusieurs villes de Haute-Corse dont Ghisonaccia. En Corse-du-Sud, le port du masque sera de nouveau exigé dans les villes de Bonifacio, Porto-Vecchio, Sartène et Propriano.

 Des appels à la grève contre l'obligation vaccinale et l'extension du pass sanitaire. Les syndicats Sud et CGT ont appelé les membres du personnel des secteurs de la santé, du médico-social et du social à une grève nationale à compter du 11 août pour le premier et de lundi pour le deuxième. D'autres préavis ont été déposés pour jeudi, notamment dans les Alpes-Maritimes, à l'hôpital Nord Franche-Comté, ou encore au centre hospitalier Jura-Sud, à Lons-le-Saunier. 

Un moratoire sur les rappels vaccinaux. Le patron de l'OMS a appelé à un moratoire "au moins jusqu'à la fin septembre" sur les doses de rappel des vaccins anti-Covid-19 pour pouvoir les mettre à disposition des pays qui n'ont pu immuniser qu'une partie infime de leur population. "Nous avons un besoin urgent de renverser les choses : d'une majorité de vaccins allant dans les pays riches à une majorité allant dans les pays pauvres", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'un point-presse de l'OMS, à Genève.

La Guadeloupe reconfinée. L'archipel va être reconfiné pour au moins trois semaines à partir de mercredi soir face à la hausse fulgurante des cas, ont annoncé les autorités locales. Cette mesure est assortie d'un couvre-feu strict de 20 heures à 5 heures, et de restrictions de déplacement dans un rayon de 10 km autour du domicile.

Vous êtes à nouveau en ligne