VRAI OU FAKE Désintox. Non, Mauricette, la première Française vaccinée contre la Covid-19, n'est pas morte

Des rumeurs sur son décès, qui serait survenu après la première injection à Sevran en Seine-Saint-Denis, sont reparties de plus belle après que la Norvège a établi un lien entre treize décès et des effets secondaires de la vaccination.

Tout le week-end, de nombreux internautes ont demandé des nouvelles de Mauricette, la première Française vaccinée contre la Covid-19 le 27 décembre dernier. Pourquoi cet engouement soudain pour cette femme âgée de 78 ans ? Des rumeurs sur son décès, qui serait survenu après la première injection à Sevran en Seine-Saint-Denis, sont reparties de plus belle après que la Norvège a établi un lien entre treize décès et des effets secondaires de la vaccination.

Contactée par Désintox, l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris a confirmé que les rumeurs sur Mauricette sont fausses. Pour y voir plus clair, Désintox a remonté le fil de l’intox. Dès le 28 décembre, un internaute répondant au pseudo Aldente annonce : « Mauricette, la dame de 78 ans vaccinée à Sevran est décédée des suites d’une crise cardiaque cette nuit, je travaille dans l’établissement où elle était résidente. Jusqu’à présent rien ne semble indiquer que ce soit le vaccin qui soit à l’origine du décès ».

Jusqu’à ce week-end, ce tweet est passé plutôt inaperçu. Samedi, alors que des internautes l’interrogent, Aldente reconnaît peu à peu avoir menti après avoir fourni en guise de preuve une photo d’une personne âgée sur son lit. Mais une simple recherche inversée sur Google permet de voir qu’il s’agit d’un cliché issu d’une banque d’images. Il répond alors qu’il ne s’agit pas de la bonne personne : « On sait [que] c’est une fake news. Circulez, y’a plus rien à voir ».

Dans l’après-midi, il publie une vidéo intitulée La vérité sur Mauricette, puis déclare à plusieurs reprises : « j’ai menti afin de dissuader les gens de se faire vacciner ».  Quelques heures après, son compte est supprimé. Trop tard pour arrêter l’intox qui, elle, continue bien de circuler sur les réseaux sociaux.

Retrouvez Désintox dans l'émission 28 minutes du lundi au jeudi à 20h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/
Sur Twitter : https://twitter.com/ArteDesintox

Vous êtes à nouveau en ligne