Coronavirus : la course mondiale au vaccin

France 2

Après la Russie qui a lancé en grande pompe ces premiers tests, les Chinois testent eux aussi un vaccin depuis plusieurs semaines, notamment en Indonésie.

Les Indonésiens seront-ils les premiers immunisés contre le coronavirus ? C’est le pari du président Joko Widodo, en visite dans cette usine pharmaceutique à l’ouest du pays. Ici, on se prépare à produire pas moins de 250 millions de doses de vaccin. "D’ici janvier 2021, nous prévoyons de produire entièrement les vaccins et si nous sommes prêts, nous les distribuerons à tous les habitants du pays", indique Joko Widodo. Mais le précieux vaccin doit d’abord être testé. Dans cette clinique, la phase III a commencé : 1 600 volontaires se font inoculer le sérum sur lequel compte toute l’Indonésie.

Un vaccin acheté à la Chine

"On veut pouvoir vacciner toute notre population, c’est difficile de créer son propre vaccin, c’est pour cela que celui-ci nous l’avons acheté", explique Kusnandi Rusmil, chercheur. Car l’antidote est en fait chinois. Loin de l’île de Java, à Pékin, c’est le laboratoire Sinovac, l’un des quatre autorisés à lancer des essais cliniques, qui l’a conçu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne