Vaccin contre le Covid-19 : les leçons tirées d'Israël

France 2

0,35% de la population française est, mercredi 13 janvier, vaccinée contre le Covid-19. Damien Mascret, médecin et journaliste, est présent sur le plateau du 20 Heures et décrypte la situation.

Les Israéliens, vaccinés à 21%, commencent à tirer des leçons du vaccin Pfizer. "C'est très encourageant, explique Damien Mascret. Ils ont fait plus de 1,7 million de premières doses, c'est la ministre de la Santé d'Israël (Moyen-Orient) qui l'a annoncé." Cette dernière a dévoilé des chiffres, "notamment sur l'efficacité". Verdict ? "On s'aperçoit que 14 jours après la première injection, on aboutit à 50% d'efficacité", commente le journaliste et médecin, un taux qui correspond à celui annoncé par le laboratoire.

Promesses tenues

"Ensuite, cette protection va monter de semaine en semaine, ajoute Damien Mascret. Elle va même atteindre 80% avant la deuxième injection, (...) et après la deuxième injection, on sera à 95%." Il faut donc rester prudent après la première injection. "On sait que le vaccin diminue le risque de faire des cas graves, précise-t-il. Donc après la première injection, on s'est aperçu [en Israël] qu'il y avait encore 244 cas graves qui survenaient." Normal, puisque l'immunité n'était pas encore en place. Les chiffres descendent à 124 cas la seconde semaine, et 7 cas graves la dernière semaine. "Les promesses sont tenues, le vaccin diminue bien le risque de faire des cas graves qui sont hospitalisés", conclut Damien Mascret.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne