Union européenne : les pays "frugaux" champions de l'économie ?

FRANCE 3

Ce sont les pays "frugaux", comme les Pays-Bas et l'Autriche, qui bloquent l'accord sur le plan de relance européen.

Les pays "frugaux" sont souvent présentés comme les bons élèves de la classe européenne. "Quand on regarde le classement des pays contributeurs nets à la richesse nationale européenne, on retrouve l'Allemagne à égalité avec le Danemark, puis l'Autriche, la Suède et les Pays-Bas. Ce sont précisément les pays 'frugaux', des pays partisans d'une rigueur budgétaire stricte qui ont fortement réduit leur taux d'endettement ces dernières années", explique Paul-Luc Monnier sur le plateau du 19/20.

L'économie des Pays-Bas reste très dépendante de l'Europe

La dette des Pays-Bas était de 67,8% du PIB en 2014 et de 48,6% l'année dernière. "L'État est moins endetté, mais, revers de la médaille, les ménages le sont énormément : plus de 102% du PIB. Un chiffre parmi les plus hauts en Europe. Malgré tout, ces pays frugaux ont un intérêt à conclure un accord sur le plan de relance européen. En effet, l'économie des Pays-Bas est très dépendante de l'Europe. Ses principaux clients sont l'Allemagne, la Belgique, la France ou l'Italie. En tout, 63% des échanges commerciaux des Pays-Bas se font avec l'Europe. La bonne santé des 'frugaux' dépend aussi de celle des 'cigales'", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne