Un confinement "probablement prolongé", estime Edouard Philippe

Le Premier ministre s'st longuement exprimé à la télévision, jeudi 2 avril au soir. Que faut-il en retenir ? Alexandre Peyrout, du service politique de France Télévisions, fait le point sur ce grand oral.

C'était un rendez-vous très attendu. Edouard Philippe s'est exprimé à la télévision pendant près de deux heures. "Edouard Philippe s'est livré à un exercice de transparence assez périlleux tant les informations autour du coronavirus sont floues. Le gouvernement n'y est pas pour rien tant sa communication a été brouillonne ces dernières semaines", analyse le journaliste Alexandre Peyrout. "Le Premier ministre a rappelé sa préoccupation première qui était la santé des Français et particulièrement des plus fragiles, comme les résidents des EHPAD. Il a appelé à un respect strict du confinement, qui sera sans doute prolongé a-t-il annoncé. Il a demandé aux Français de renoncer à leurs départs en vacances pour Pâques. Elles commencent dans certaines régions dès vendredi 3 avril", continue-t-il.

Vers un report des municipales ?

Les Français se posent des questions sur plusieurs sujets. "Edouard Philippe a répondu sur le baccalauréat, il a répondu que le bac 2020 ne pourrait pas se tenir dans des conditions habituelles. Il a parlé du contrôle continu notamment, et a abordé le sujet des élections municipales. Il a expliqué qu'aucune décision n'avait été prise. Si le deuxième tour ne pouvait se tenir en juin prochain, les deux tours devraient être réorganisés dans les communes où le premier tour n'a pas suffi à désigner un vainqueur", conclut Alexandre Peyrout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne