Travailleurs concernés par le chômage partiel : "On est plus près des 6 que des 12" millions, affirme Philippe Martinez

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Le secrétaire général de la CGT s'appuie sur des estimations fournies par la ministre du Travail. Le chiffre de 12 millions correspond aux demandes transmises par les  entreprises a-t-il expliqué. 

"On est plus près des 6 que des 12" millions de travailleurs concernés par le chômage partiel, a déclaré Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, mardi 16 juin sur franceinfo, en s'appuyant sur des chiffres fournis par la ministre du Travail lors d'une réunion. "Entre les demandes" des entreprises et "la réalité des remboursements (...) on est plutôt à 6 qu'à 12", a-t-il assuré.

Ce week-end déjà, le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, avait remis en question les chiffres communiqués officiellement par le gouvernement. "On était à la même réunion, donc on a entendu la même chose", a confirmé Philippe Martinez. "Ce sont des estimations", a souligné Philippe Martinez. "Les 12 ou 13 millions, ce sont les demandes, maintenant il faut attendre que les entreprises envoient la facture et on verra", explique le secrétaire général de la CGT.

Philippe Martinez a par ailleurs rappelé que le chômage partiel "existait avant la crise" et que "c'est une bonne chose qu'il perdure". "C'est d'ailleurs l'une des particularités de la France, contrairement aux Etats-Unis, explique le leader de la CGT. On nous a beaucoup vanté les mérites des systèmes anglo-saxons. Vous avez vu la différence ?" Pour Philippr Martinez, "avoir un modèle social qui a été, certes, cassé, ébréché mais qui existe, c'est quand même mieux que d'être livrés à soi-même. Ce modèle social, soit on le renforce, soit on continue à le casser. C'est ça l'enjeu".

Vous êtes à nouveau en ligne