Travail, activités, école… le déconfinement vu par deux familles

France 3

Le déconfinement, lundi 11 mai, n’est pas forcément synonyme de retour à la vie normale. France 3 a rencontré deux familles en région parisienne qui espèrent du changement dans leur quotidien confiné à la maison.

Pour les familles, le retour à la normale pose de nombreuses questions. À Paris, Tiphaine Mangan, mère de famille et cheffe d’entreprise, restera à la maison. Pour son mari, cadre supérieur, la reprise sera progressive. Leurs deux parents pouvant télétravailler, les enfants ne seront pas prioritaires dans la reprise de l’école. "On va essayer de mettre en place une petite école alternative entre amis du quartier", explique Tiphaine.

L’attente de la reprise des activités extérieures

À Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la rentrée n’aura pas lieu non plus le 11 mai pour Nina, 3 ans et demi. Sa maternelle reste fermée. Lundi, son père, employé municipal doit pourtant retourner au travail et sa mère, assistante de direction reste en télétravail. Chacun doit donc adapter ses horaires. Après plus de cinquante jours de chasse à l’escargot dans la cour de l’immeuble, les parents espèrent la réouverture rapide des parcs et lieux publics. "On espère qu’il y a des activités qui vont reprendre", déclare Gilles Fournier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne