Transports en commun : un casse-tête sanitaire

France 2

Le gouvernement souhaite que le 11 mai, les transports en commun reprennent rapidement leur rythme normal dans toutes les agglomérations.

Plus de gens qui se rendent au travail et donc plus d'usagers dans les transports en commun. C'est la difficile équation sanitaire que les autorités et les entreprises en charge des transports doivent résoudre d'ici le 11 mai, la date du déconfinement choisie par le gouvernement. Mercredi 29 avril, à l'entrée du RER francilien, des masques grand public ont été distribués mais est-ce que cela sera suffisant ?

Une réorganisation dans les rames

Édouard Philippe a annoncé, lors de sa présentation du plan de déconfinement, mardi, que le port du masque serait obligatoire dans tous les transports publics. Le Premier ministre a aussi expliqué que le déconfinement allait s'accompagner de mesures pour réorganiser les rames de métro, qui ne pourront pas accueillir autant de monde qu'habituellement. Des marquages au sol devraient voir le jour sur les quais, tandis qu'un siège sur deux sera condamné.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne