Transports en commun : des règles strictes à respecter le 11 mai

Autre maillon du déconfinement : la reprise des transports. A commencer par ceux dans les grandes villes. Le gouvernement souhaite qu'il tourne à plein régime, mais avec les mesures barrières.

Comment garantir la sécurité dans les transports en commun français ? Une question épineuse soulevée par le Premier ministre en présentant son plan de déconfinement mardi 28 avril. Le gouvernement fait le choix d’augmenter rapidement le trafic des métros, des trains, des bus. Le masque y sera obligatoire, en revanche les transports interrégionaux devront rester exceptionnels. Le but est d’assurer la sécurité sanitaire des usagers, notamment lors des trajets quotidiens.

Condamnation d'un siège sur deux

"Il y aura peut-être le premier jour quelques appoints qui seront faits par les opérateurs (…) Les jours d’après il y aura des sanctions pour ceux qui ne respectent pas le port obligatoire du masque", a précisé mardi soir Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux Transports. Le gouvernement demande également aux opérateurs de condamner un siège sur deux à l’intérieur des rames et de mettre en place sur les quais un marquage au sol pour respecter la distanciation sociale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne