"Tout sera différent" après l'épidémie de coronavirus dans un monde "meilleur ou pire", prévient le pape François

Le pape François dans les jardins du Vatican, le 30 mai 2020.
Le pape François dans les jardins du Vatican, le 30 mai 2020. (ALESSANDRA TARANTINO / AFP)

Le souverain pontife a enregistré un message vidéo en espagnol à l'occasion de la fête de la Pentecôte.

Il s'exprime dans un message en espagnol enregistré à l'occasion de la fête de la Pentecôte. Selon le pape François, "tout sera différent" après l'épidémie planétaire de coronavirus. "Lorsque nous sortirons de cette pandémie, nous ne pourrons pas continuer à faire ce que nous faisions, et comme nous le faisions", déclare le souverain pontife dans cette vidéo diffusée samedi 30 mai, tout en appelant à une "société plus juste et plus équitable plus chrétienne, non pas en paroles, mais dans les faits".

Avant de poser une question. "Des grandes épreuves de l'humanité, parmi lesquelles cette pandémie, nous ressortirons meilleurs ou pires. Ce n'est pas la même chose. Je vous le demande : comment voulez-vous en sortir ? Meilleurs ou pires ?"

"Personne ne se sauve tout seul" 

"Nous le savons, mais cette pandémie que nous vivons nous l'a fait vivre de manière beaucoup plus dramatique. Nous avons devant nous le devoir de construire une nouvelle réalité", alors qu'"aujourd'hui, le monde souffre, le monde est blessé, (...) surtout chez les plus pauvres qui sont rejetés", a-t-il conclu.

La pandémie a fait près de 367 000 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un dernier bilan établi samedi par l'AFP à partir de sources officielles. Presque six millions de cas ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires, alors que la pandémie a forcé plus de la moitié de l'humanité à se confiner ou à vivre cloîtré, avec un impact dramatique sur l'économie planétaire.

Vous êtes à nouveau en ligne