Tourisme : bilan catastrophique en Île-en-France

Paris impose le masque partout, mais pas encore la fermeture des bars et des restaurants à 23 heures, comme c’est le cas dans les Bouches-du-Rhône. Une décision qui peut s’expliquer par la saison touriste catastrophique.

La place de la Concorde quasi-déserte, pas de file d’attente sur le parvis du Louvre, presque personne sur le pied de la tour Eiffel. Cet été, Paris vit sans ses touristes étrangers. Ses seuls visiteurs sont français. L’activité touristique en Île-de-France s’est effondrée ces six derniers mois, avec 14 millions de touristes.

Plus de 6 milliards euros de pertes dans le secteur touristique 

Un manque à gagner de 6,4 milliards d’euros. Dans cet hôtel parisien, la majorité des chambres est restée inoccupée cet été. La fréquentation de l’hôtel a baissé de 80% par rapport à l’an dernier. "Bien entendu, l’ensemble du personnel est au chômage partiel. L’hôtel, compte tenu du peu de réservations est fermé", indique Bertand Lecourt, le directeur de l’hôtel. Une autre menace pèse sur le secteur : si la situation sanitaire se dégrade fortement à Paris, le gouvernement n’exclut pas la fermeture des bars et restaurants à 23 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne