The Office et une biographie des Rolling Stones : nos conseils pour se cultiver pendant le confinement

"The Office", une série qui a offert au monde quelques-uns de ses plus gros fous rires, et révélé des acteurs de premier plan, dont Steve Carrell et John Krasinski, a lancé pour le confinement un "journal des bonnes nouvelles". Notre autre conseil du jour, c'est une biographie sur les Stones et leurs 55 ans de carrière.

Les aventures de Michael Scott, Steve Carrell à l’écran, nourrissent encore aujourd’hui certaines des vidéos les plus regardées sur Youtube, ou des "memes" les plus utilisés par les internautes. Dans son genre, la série américaine, prolongement de la Britannique créée par Ricky Gervais, a établi des fondations, au même titre que ses contemporaines The Wire ou Les Soprano. De 2005 à 2012, l’humour glacial, teinté de surréalisme, des employés d’une entreprise de papier de Scranton, Pennsylvanie, a fait hurler de rire le monde entier.

Alors, regarder The Office pour la première ou la millième fois, est toujours une riche idée, tout comme s’arrêter sur l’initiative de l’une de ses stars : depuis le début du confinement, l’acteur John Krasinski présente, de chez lui, Some Good News, un journal hebdomadaire des bonnes nouvelles diffusé sur Youtube. On l’a vu parler à son ami Steve Carrell, écouter la jeune star planétaire Billie Eilish et même dialoguer par écrans interposés avec l’équipage de la station spatiale internationale.

Beaucoup de rires, un peu de n’importe quoi, prolongement idéal de The Office, série toujours incontournable aujourd’hui, comme autant de souvenirs fantasmés d’une vie de bureau qui paraît aujourd’hui à beaucoup, bien lointaine.

Lire une biographie des Stones avant la sortie de leur 25e album studio

On les a revus tout récemment lors du concert virtuel "confiné" qui a réuni les plus grandes stars internationales la semaine dernière, les Rolling Stones ont sorti un nouveau morceau, et annoncé un nouvel album. L'occasion de se replonger dans une excellente biographie du groupe : Les Stones, de Philip Norman (éditions Robert Laffont).

Philip Norman, biographe émérite, relate les origines du duo Jagger-Richards, deux garçons qui se sont rencontrés sur un quai de gare, et se sont parlé car ils avaient chacun des disques de blues à la main. Arrive ensuite Brian Jones, déjà musicien confirmé, et père illégitime à 18 ans Affamé de gloire, prêt à tout pour réussir, il est le leader originel des Stones. Mais sa boulimie de plaisirs, d’alcool et de drogues le mettent hors-jeu, viré de son propre groupe, en 1969. Un mois plus tard, Brian Jones est retrouvé noyé au fond de sa piscine, une mort mystérieuse, sur laquelle plane même l’ombre d’un crime. La même année, décidemment diabolique, un spectateur est assassiné pendant un concert gratuit des Stones à Altamont, c’est la fin du rêve années soixante.

Les années 70, sont les années Stones. Ils remplissent des stades de plus en plus grands et se font à juste titre une réputation de plus en plus sulfureuse. Notamment en France, où ils s’exilent pour échapper au fisc en 1971. Et Philip Norman raconte comment Mick Jagger, l’ancien étudiant en économie, prend peu à peu les rênes du business colossal des Stones. Sa fortune personnelle est estimée à plusieurs centaines de millions de dollars.

Malgré les désaccords entre Jagger et Richards, leurs intérêts et leur passion commune les poussent régulièrement à la reformation. Jusqu’à aujourd’hui, puisque les Rolling Stones annoncent pour les mois qui viennent leur 25e album studio, en 55 années de carrière.

La couverture de la biographie des Rolling Stones de Philip Norman aux éditions Robert Laffont.
La couverture de la biographie des Rolling Stones de Philip Norman aux éditions Robert Laffont. (CAPTURE D'ÉCRAN / RADIO FRANCE)

Vous êtes à nouveau en ligne