Tests au coronavirus : les aéroports mal préparés

France 2

La question des tests et des contrôles lors de l'entrée sur le territoire français est soulevée par les scientifiques, et notamment dans les aéroports. Les passagers venant de zones épidémiques sont-ils contrôlés, testés et suivis ?

Des passagers viennent d'arriver à Roissy. Ils rentrent tous de zone à risque. Pourtant, à leur départ et à leur arrivée à l'aéroport, ils n'ont suivi aucun test de dépistage et ils sont les premiers surpris. "J'arrive de Mexico. Lorsque j'étais dans l'avion, on m'a fait remplir deux attestations pour déclarer que je n'avais aucun symptôme de Covid", explique une Française de retour du Mexique. 

Bon nombre de patients reviennent de l'étranger

Seule mesure obligatoire : les contrôles de température. Et pour les volontaires, un test est possible. Des passagers sont invités mais ne sont pas contraints de passer le test dédié à Roissy. Pourtant, ils viennent de pays sans lesquels le virus circule activement. Des déplacements depuis ces zones constituent un danger important pour un spécialiste. "Dans mon service, la moitié des patients reviennent de l'étranger, l'autre moitié sont des cas de transmissions autochtones", précise le Professeur Eric Caumes, spécialiste des pathologies infectieuses et tropicales à l’hôpital de la Pitié-Salpetrière. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne