Suède : toujours pas de confinement généralisé

France 2

Alors que la moitié de la population mondiale est confinée, la Suède fait exception. Il y a en effet des cas de coronavirus, mais les habitants continuent de vivre à peu près normalement.

En Suède, les autorités ont décidé de faire appel à la responsabilité individuelle de chacun. Comme si de rien n’était, les rues de Stockholm sont bien remplies, tous les bars et les restaurants restent ouverts, ainsi que les écoles. La Suède, sur une autre planète ? Pour le moment, il n’y a pas de consignes strictes de distanciation sociale, juste quelques ajustements. Par exemple, Mikael Kalmenstam, directeur d’école, a supprimé les cours de natation.

300 décès recensés

En Suède, seuls les lycées et les universités ont fermé, et les rassemblements de plus de cinquante personnes sont interdits. Selon les autorités, ce ne serait pas de l’inconscience, mais le meilleur moyen d’éliminer le virus. Seules les personnes âgées doivent rester à la maison. Le reste de la population va développer une immunité de groupe. Lorsque 70% de la population aura développé des anticorps, le virus devrait disparaître de lui-même. Un habitant sur deux devrait donc avoir le virus d’ici fin avril. 300 décès sont recensés pour le moment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne