StopCovid : l'application du gouvernement mise en service

France 3

Hugo Puffeney explique en plateau l'utilisation de l'application StopCovid, dont l'utilisation suscite la méfiance de certains.

Pour détecter et étouffer une éventuelle deuxième vague de Covid-19, le gouvernement a mis en service l'application StopCovid depuis mardi 2 juin dans l'après-midi. "On a pu la télécharger, c'est très facile vous n'avez que quelques clics à faire, et c'est tout. Vous n'avez pas besoin de créer un compte ou de donner votre nom ou votre prénom", explique Hugo Puffeney sur le plateau du 19/20. Une fois connecté, en cas de contact avec une personne positive au Covid-19, la personne reçoit une alerte. 

Pas de risque selon des experts 

Mais cette application suscite beaucoup de questions et de la méfiance de la part des Français, qui hésitent à la télécharger. "La Cnil a rendu un avis favorable, et tous les experts ont tous pu décortiquer son code informatique, selon eux il n'y a pas de risque de pistage, de traçage, d'espionnage de vos contacts. Soyons honnêtes, il y a des applications bien plus intrusives", rappelle le journaliste. Ce dernier pose la question de l'efficacité de ce procédé, si peu de gens téléchargent StopCovid. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne