Ségur de la santé : Édouard Philippe promet une revalorisation des salaires pour les soignants

France 3

Des changements radicaux, rapides et assumés. Voici les ambitions du gouvernement pour améliorer le quotidien des soignants. Édouard Philippe promet une revalorisation des salaires et une réorganisation de l’hôpital.

C’est une des premières conséquences de la crise du Covid-19. Édouard Philippe lance une consultation pour relancer l’hôpital public, et des investissements massifs. "Ce que la crise exige de nous, c’est que le rythme du changement, et les moyens nouveaux pour l’hôpital, changent le quotidien des personnels soignants dans les tous prochains mois", assure le Premier ministre.

"On sait ce qu’on veut"

L’un des enjeux du Ségur de la Santé qui a débuté lundi 25 mai : la rémunération. Édouard Philippe promet un effort conséquent. Mais de combien ? Aïcha Haccoun, infirmière en endocrinologie et secrétaire générale de la CGT MICT, touche 2 280 euros nets par mois après 30 ans de service. Les augmentations, elle n’y croit plus. "Je veux des chiffres, des vrais chiffres, parce que des phrases comme ça, ça ne veut strictement rien dire. On sait ce qu’on veut, et on sait les moyens dont on a besoin, donc il n’y a pas besoin de faire un Ségur", affirme-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne