Santé : "L'hôpital public ne peut pas être traité comme une entreprise", exhorte Gilbert Deray, chef de service à La Salpétrière

FRANCE 2

Invité du 20 Heures de France 2 le Dr Gilbert Deray revient sur le plan santé qui devrait voir le jour durant l'été. 

Visé par une réforme contestée, l'hôpital a montré depuis plusieurs mois et le début de l'épidémie de Covid-19 sa capacité à s'adapter, à réagir. Comme un laboratoire de ce qu'il devrait être à l'avenir. "Ce qui est extraordinaire avec cette crise, c'est que ça a mis en évidence deux choses", explique Gilbert Deray, chef du service néphrologie à La Pitié-Salpétrière (Paris). "La première, c'est la résilience, le courage et la capacité d'adaptation du système médical global", relève le spécialiste. 

"Il va y avoir une révolution des blouses blanches"

"Le deuxième éléments c'est que ça a mis la lumière sur la dégradation du système hospitalier qui existait avant, et qui a réussi à pousser les murs pour accueillir les patients en réanimation", pointe le médecin. "Là il va vraiment falloir qu'il y ait un 'monde d'après', parce que sinon il va y avoir une révolution des blouses blanches. Et je pense que cette fois-ci elle va être sévère. L'hôpital public ne peut pas être traité comme une entreprise", appelle-t-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne