Salaire des joueurs de football : "On a une règle qui est très claire et qui s'applique à tout le monde" pour le chômage partiel, explique Sibeth Ndiaye

La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, à l\'Elysée, le 17 mars 2020.
La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, à l'Elysée, le 17 mars 2020. (YOAN VALAT / EPA POOL)

La porte-parole du gouvernement a rappelé que "l'État ne rembourse les salaires que jusqu'à hauteur de 4,5 Smic" dans le cadre du chômage partiel.

Les clubs de football sont à l'arrêt en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Comme beaucoup d'entreprises, ils ont mis leurs salariés au chômage partiel, y compris les joueurs qui ont recemment accepté des baisses de salaires"L'État ne rembourse les salaires dans le cadre du chômage partiel que jusqu'à hauteur de 4,5 Smic", a rappelé, jeudi 9 avril, sur franceinfo Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement. 

>> Coronavirus : suivez en direct toutes les informations liées à l'épidémie de Covid-19

"Les clubs sont des entreprises avec des salariés où vous avez des joueurs ou un staff technique qui n'a pas les mêmes salaires, explique la porte-parole du gouvernement. Ce sont des entreprises qui n'ont pas d'activité".

Le gouvernement ne veut pas faire de "sélection"

"La question est d'avoir une règle générale qui s'applique à toutes les entreprises de France, indique Sibeth Ndiaye. Si vous commencez en disant qu'il ne faut pas que ce soit les joueurs de foot, demain on dira qu'il ne faut pas que ce soit telle ou telle catégorie d'entreprise, parce qu'à l'intérieur de cette entreprise, vous avez des salaires qui sont mirobolants et donc vous faites une sélection".

"Nous on a une règle qui est très claire et qui s'applique à tout le monde, a insisté la porte-parole du gouvernement. Je crois que Neymar est très largement au-dessus de 4,5 Smic".

Vous êtes à nouveau en ligne