Royaume-Uni : le Royal Ballet et la ville fantôme

Durant le confinement, des danseurs du Royal Ballet de Londres ont tourné une vidéo de soutien aux artistes.

Les danseurs du Royal Ballet dansent sur les Rolling Stones. Leur nouveau single "Living in a Ghost Town" ("Habiter une ville fantôme") a eu des accents prémonitoires. "La vie était si belle, puis nous avons tous été enfermés", chantent-ils. Le court métrage Ghost Light est réalisé et chorégraphié par Melanie Hamrick, la compagne de Mick Jagger, par Joanna DeFelice et Meaghan Grace Hinkis.

Un ballet dans des rues vides

Les danseurs se produisent dans les rues vides et devant les plus grands théâtres de Londres, fermés au public. Objectif : sensibiliser à la situation critique des arts lors de la pandémie et collecter des fonds pour les travailleurs du spectacle. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, le virus a tué plus de 400 000 personnes dans le monde, obligeant de nombreux pays à se confiner pour préserver leur population et ne pas engorger les hôpitaux.

Vous êtes à nouveau en ligne