Royaume-Uni : le coût de la quarantaine

France 2

Le gouvernement britannique a imposé une quarantaine aux étrangers. Cette mesure, qui entrait en vigueur ce lundi 8 juin, met en colère les transporteurs et les acteurs du tourisme.

En Grande-Bretagne, la quarantaine obligatoire imposée aux étrangers qui souhaitent séjourner dans le pays entrait en vigueur ce lundi 8 juin. "25 000 emplois pourraient être menacés rien que pour l'aéroport d'Heathrow, l'un des plus importants du pays. C'est tout simplement un tiers des effectifs. Depuis ce matin, quand vous arrivez sur le sol britannique, vous devez vous enfermer pendant 14 jours et ne plus bouger. Voilà qui devrait porter un sacré coup aux secteurs du tourisme et du transport", analyse Arnaud Comte depuis Londres.

Pas encore de date de déconfinement

Depuis quelques mois et le début de la crise du coronavirus, ces secteurs sont déjà fragilisés. "Par exemple, il y a habituellement un Eurostar chaque heure entre Paris et Londres. Aujourd'hui, il y a seulement un ou deux Eurostar, le plus souvent vide, par jour. Cela ne devrait donc pas s'arranger dans les prochains mois, puisqu'on n'a pour l'instant pas de date concernant un éventuel déconfinement", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne