Réquisitions de masques par l'État : les collectivités locales se sentent lésées

France 2

Pour faire face à la crise sanitaire du Covid-19, l’État peut réquisitionner des masques achetés par les collectivités locales, comme dimanche 5 avril, à Mulhouse (Haut-Rhin).

Les conflits pour se munir de masques ne se font plus à l'échelle des États, comme quand un chargement en direction de la France avait été acheté sur le tarmac d'un aéroport chinois par les États-Unis. Mardi 7 avril, les collectivités locales se plaignent de l'action des préfets et de l'État qui réquisitionne des masques sans les en informer. Dimanche, par exemple, une cargaison est arrivée à l'aéroport de Mulhouse (Haut-Rhin), en provenance de la Chine. Une partie est destinée à l'État, l'autre aux collectivités, sauf que l'État va tout réquisitionner.

Une décision difficile à comprendre pour la présidente de Bourgogne-Franche-Comté

Pour la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, qui devait recevoir ces masques, c'est incompréhensible. "Ce qui me met en colère, c'est que derrière, où est l'efficacité ? Parce que, si l'on a fait ces commandes, ce n'est pas pour des prunes. On a fait ces commandes pour être aux côtés de l'État. Comment la population de Bourgogne-Franche-Comté est-elle prise en compte ?", déplore Marie-Guite Dufay.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne