Reprise économique : chez les commerçants, "ça oscille entre 27 et 47% de baisse" par rapport à l’an dernier note la confédération des commerçants de France

Des passantes devant un commerce à Amiens (Somme), le 18 mai 2020. 
Des passantes devant un commerce à Amiens (Somme), le 18 mai 2020.  (DOMINIQUE TOUCHART / MAXPPP)

Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants de France, invité de franceinfo, samedi 23 mai, assure que la reprise économique depuis le déconfinement est inégale selon les régions. 

Deux semaines après la réouverture des commerces, "les chiffres oscillent entre 27 et 47% de baisse, donc on va dire une moyenne de 30% de moins" par rapport à la même période l’an dernier, déclare sur franceinfo ce samedi 23 mai, Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants de France. Des régions, comme le Centre ou le Poitou-Charentes, ont été plus touchées, "la reprise s’est faite plus lentement", précise Francis Palombi.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la pandémie et ses conséquences dans notre direct 

Les magasins des grandes rues commerçantes, comme à Bordeaux ou Toulouse, s’en sortent en revanche mieux, tout comme "les grandes enseignes qui ont mis en place tout de suite des promotions très importantes". "Nous, les petits commerçants, nous ne pouvons pas accéder à ces grandes promotions. Faire du commerce, ce n’est pas perdre de l’argent en permanence", ajoute Francis Palombi. C’est pour cela qu’un report des soldes d’été a été demandé.

Francis Palombi est catégorique : "Il n’y a pas de rattrapage" après deux mois de confinement. "Il y aura un retour à la normale progressif" mais "je n’ai pas l’espoir de retrouver des chiffres normaux jusqu’à la rentrée 2020", malgré les vacanciers cet été, regrette-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne