Reprise de l'école sur la base du volontariat : "C'est un faux choix", dénonce Alexis Corbière

Alexis Corbière, député Insoumis de Seine-Saint-Denis, lundi 19 mars 2018, sur France Inter.
Alexis Corbière, député Insoumis de Seine-Saint-Denis, lundi 19 mars 2018, sur France Inter. (CAPTURE ECRAN / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Le salarié ne décidera pas tout seul de se mettre en chômage partiel" pour garder ses enfants, pointe le député LFI.

Cette reprise de l'école sur la base du volontariat est "un faux choix" pour beaucoup de parents, estime mercredi 29 avril le député La France insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière sur France Inter. "Actuellement les parents sont au chômage partiel ou bénéficient d'arrêts maladie. Si demain, le secteur dans lequel il travaille reprend son activité, ce ne sera pas le salarié qui décidera tout seul de se mettre en chômage partiel ou de prolonger son arrêt maladie."

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct.

Alexis Corbière ajoute qu'en cas de risque de perte d'emploi, "le choix sera impossible". Le député voit en réalité derrière ces réouvertures d'écoles le souhait de faire reprendre le travail aux salariés par le gouvernement "qui voit l'école comme une garderie".

Autre inquiétude, cette fois sur les risques pris en cas de retour à l'école. "Dans mon département, en Seine-Saint-Denis, les gens sont souvent confinés en famille, avec la grand-mère par exemple. Quelles sont les conséquences potentielles si l'enfant retourne à l'école ?", se demande Alexis Corbière.

On invoque la nécessité de ce retour à l'école pour les décrocheurs. Mais là aussi, le député de La France insoumise réagit : "Comment peut-on garantir que ce sont ces élèves qui sont le plus en difficulté qui reviendront ? On sait très bien que ça risque d'être l'inverse". Sur cette question, Alexis Corbière réclame surtout au ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer "de ne supprimer aucune classe l'année prochaine" pour réellement aider ces familles en difficulté.

Vous êtes à nouveau en ligne