Réouverture des restaurants : "On a fait de cette réouverture une grande fête", déclare un restaurateur nantais

Photo d\'une terrasse de restaurateur rouverte à Nantes après le confinement (photo d\'illustration).
Photo d'une terrasse de restaurateur rouverte à Nantes après le confinement (photo d'illustration). (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)

"Revoir les clients sourire, c'est un vrai bonheur. Le sourire passe aussi par les yeux et les yeux sont grands ouverts et pleins de joie".

"Ça se passe très bien, on a fait de cette réouverture sur le boulevard de la Prairie au Duc, une grande fête", se félicite le gérant du restaurant Chez B.B. à Nantes, Benjamin Laplanche, mardi 2 juin sur franceinfo, alors que les bars et les restaurants peuvent rouvrir leurs portes dans les zones vertes et leur terrasse dans les zones orange. Pour le premier repas des restaurants déconfinés, il dit avoir fait "un service normal".

>> La France entame la phase 2 de son déconfinement. Suivez notre direct.


Le restaurant a pu étendre sa terrasse à l'extérieur du restaurant et accueillir plus de client. "Aujourd'hui, on a réussi à faire un service normal en déplaçant le restaurant un peu plus à l'extérieur que d'habitude", explique Benjamin Laplanche.

On a fait presque 50 couverts alors que d'habitude on a une terrasse de 16 places. On a pu s'étendre devant nos voisins, notamment une agence de communication, et on a pu avoir 30 places en extérieur.Benjamin Laplanche, un restaurateur nantaisà franceinfo


"La fanfare de l'école de musique de Nantes à jouer pendant une bonne heure et demie devant chez nous, ça a réveillé nos clients, ça a réveillé les voisins, ça fait du bien", continue-t-il, enjoué, "on a la chance, grâce à Nantes Métropole, de pouvoir davantage vivre en extérieur. On a pu le faire grâce à un beau soleil. Et revoir les clients sourire, c'est un vrai bonheur. [Ils ont un masque mais] le sourire passe aussi par les yeux et les yeux sont grands ouverts et pleins de joie".

Les mesures sanitaires ne sont pas si difficiles à respecter

Benjamin Laplanche ne trouve pas difficile de respecter les mesures sanitaires : "On a un métier déjà assez contraignant en temps d'hygiène donc on s'y est pliés facilement. C'était indispensable de réouvrir tout de suite, la question ne se posait pas de réouvrir plus tard. Les masques sont là, le gel hydroalcoolique est là, le sens de circulation est mis en place, bien que l'espace soit petit", explique-t-il.


Pour la première soirée déconfinée, le Chez B.B. a prévu une soirée avec un DJ qui "fera un petit set pour allumer l'intérieur et un petit peu la terrasse si on peut faire un petit peu de son dehors jusqu'à 21h sans gêner les voisins". Ce mardi, "on sera présents en terrasse et on trinquera", sourit le gérant.

Vous êtes à nouveau en ligne