Réouverture des écoles, port du masque et le Tour de France : le "8h30 franceinfo" de Christian Estrosi

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le maire Les Républicains de Nice était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 24 avril.

"Forcément, je suis inquiet, j'ai des doutes, comme tout le monde", a déclaré Christian Estrosi, maire Les Républicains de Nice, sur franceinfo vendredi 24 avril à propos de la réouverture des établissements scolaires. Le retour à l'école à partir du 11 mai, date de début du déconfinement, se fera sur la base du volontariat, a indiqué Emmanuel Macron.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi, 64% des personnes interrogées n'enverront pas au moins un de leurs enfants à l'école et 48% n'enverront aucun de leurs enfants en cours. "Ce qui me rassure c'est qu'on dise aux parents : ceux qui ne veulent pas renvoyer leurs enfants ne les renverront pas, a affirmé Christian Estrosi. C'est là que le cas par cas est intéressant".

Retour des touristes cet été ?

Aller d'une région à l'autre à partir du 11 mai, date du déconfinement, sera-t-il possible ? Pour le moment, le gouvernement n'a pas encore donné de réponse claire. Le Premier ministre doit donner les détails du plan de sortie du confinement d'ici une semaine. "Si je veux que les touristes viennent, il faut d'abord que je démontre que la ville que j'administre est rassurante pour les touristes eux-mêmes", a expliqué le maire LR de Nice.

Pour le maire LR de Nice, la réouverture des commerces doit se faire dans "la progressivité, il faut aller progressivement vers la détermination de certains commerces qui pourraient rouvrir". Depuis le début du confinement, la ville de Nice a perdu "2,5 milliards d'euros" pour le commerce local, "600 millions d'euros" pour l'hôtellerie et la restauration. "Nous avons besoin de faire remonter ce chiffre d'affaires avec des visiteurs cet été", tout en gardant "notre cercle vertueux interne à l'administration, à la vie des Niçoises et des Niçois et des habitants de la Métropole."

900 000 masques pour les habitants de Nice

En vue du déconfinement le 11 mai, Emmanuel Macron envisage de rendre le port du masque obligatoire pour lutter contre le coronavirus uniquement dans les transports publics. "D'ici là le gouvernement aura franchi d'autres pas en avant", a estimé Christian Estrosi qui veut prendre un arrêté pour rendre le port du masque obligatoire dans d'autres lieux que les transports. 

"Le confinement dans les transports exigerait le port du masque, mais le confinement des parents d'élèves n'exigerait pas le port du masque ?", s'est interrogé l'ancien ministre. "De manière équilibrée j'imagine dire à ma population que, chaque fois, qu'il y aura une situation de regroupement à risque de bien vouloir" mettre un masque, explique Christian Estrosi.

Pour Nice, il a indiqué avoir "distribué 900 000 masques à toute la population. Le 1er mai, ils en disposeront" tous. "J'ai anticipé il y a huit semaines, affirme le mai LR. À Nice, ils sont gratuits et ils en disposeront pour les deux mois qui viennent".

Le Tour de France est "un symbole merveilleux"

Le Tour de France doit se tenir du 29 août au 20 septembre. Une édition de la Grande Boucle qui a été reportée en raison de l'épidémie de coronavirus. Le départ est toujours prévu dans la ville de Nice dans les Alpes-Maritimes. "Naturellement, Nice a trouvé un accord pour organiser sur huit jours le départ du Tour de France, a expliqué Christian Estrosi. Il y aura trois étapes chez nous et le village"

"C'est un événement planétaire", a affirmé l'ancien ministre. "Pour notre ville, c'est un symbole merveilleux de reprise de la vie tout simplement", a déclaré le maire de Nice. 

Vous êtes à nouveau en ligne