Réforme des retraites : un retour en catimini après la crise sanitaire ?

FRANCE 3

Suspendue le temps de la crise du Covid-19, la très controversée réforme des retraites ne serait pas pour autant abandonnée, selon le rapporteur de la loi. La majorité compte bien faire aboutir cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron, mais l’opinion publique n’y est pas favorable.

Un retour par la petite porte. Un projet de loi adopté mercredi 10 juin en commission prévoit de revaloriser les retraites des agriculteurs à hauteur de 85% du smic dès 2022, exactement ce qui était prévu dans la grande réforme du système des retraites. Alors, la retraite universelle par points, qu’on croyait enterrée avec la crise du Covid-19, verra-t-elle le jour ? Oui, et le plus rapidement possible, assure la majorité. Ce projet avait pourtant mobilisé des milliers de Français l’hiver dernier. Avocats, enseignants et soignants avaient été côte à côte dans la rue, les transports avaient été bloqués pendant des semaines et des débats interminables avaient eu lieu à l’Assemblée nationale.

L’opposition n’est pas surprise

Le Premier ministre avait finalement choisi le 49.3 pour faire adopter le texte en première lecture. Dans l’opposition, beaucoup ne sont pas surpris et s'attendaient à ce que la réforme refasse surprise après la crise. Les syndicats, eux, craignent que le gouvernement recule l’âge de départ à la retraite très rapidement. Autre chantier qui pourrait intervenir d’ici à 2022 : la fin des régimes spéciaux, avec l’abandon du recrutement au statut, par exemple pour les agents de la RATP.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne