Rachat de Carrefour par Couche-Tard : "Ce genre de fusion c’est la casse de l’emploi", juge Philippe Martinez (CGT)

France 2

Philippe Martinez, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), est l’invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 15 janvier.

Le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures économiques, notamment sur le fonds de solidarité, sur les délais accordés aux entreprises pour rembourser leur dette. "Il y a encore des salariés qui vont rester au chômage partiel. Ils perdent 16 % de leur salaire tous les mois. Nous avons besoin de mesures plus strictes pour empêcher les plans de restructuration", indique Philippe Martinez, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 15 janvier.

Et le syndicaliste d’ajouter : "Un certain nombre d’entreprises gagnent de l’argent. Ces entreprises devraient faire preuve de solidarité et permettre, par une contribution, que les salariés soient payés à 100 %. Il suffit de faire quelques décrets, le gouvernement peut avoir la main à condition qu’il tape un peu du poing sur la table."

"On pourrait faire en sorte de réduire le temps de travail"

Le gouvernement a annoncé un couvre-feu sur toute la France dès 18 heures, à partir de samedi 16 janvier. "On annonce cela pratiquement du jour au lendemain sans prévoir l’organisation du travail. On pourrait faire en sorte de réduire le temps de travail. C’est le moment d’essayer pour éviter les engorgements dans les magasins", assure Philippe Martinez.

Un rapprochement entre Carrefour et le canadien Couche-Tard était en préparation, mais le ministre de l’Économie Bruno Le Maire n’est pas favorable à cette fusion. "Ce genre de fusion, en général, c’est la casse de l’emploi et puis il y a ce que soulève le ministre à juste titre concernant l’indépendance en matière de distribution alimentaire sur la qualité des produits", conclut le secrétaire général de la CGT.

Vous êtes à nouveau en ligne