Presse quotidienne régionale : le défi compliqué des journalistes confinés

France 3

En cette période de confinement, ils font face à de nouveaux défis pour poursuivre leurs parutions : les journaux de la presse quotidienne régionale. La plupart des journalistes travaillent depuis chez, ce qui complique leur quotidien, en temps normal sur le terrain.

Un masque, une distance respectable et son sempiternel calepin. Damien Lepetitgaland est l’un des six journalistes du Progrès, journal local du Rhône, à partir en reportage, contre 15 en temps normal. Ce vendredi 24 avril, il a rendez-vous avec un chef d’entreprise qui dort dans son entrepôt depuis trois semaines. Il prend des notes, pose un tas de questions économiques et personnelles sur la vie de ce gérant de société.

"La base de notre métier, c’est de sentir les choses"

Le terrain, c’est la base de l’information. Il faut se rendre sur place pour vérifier ce dont il est question, faire les photos, voir sur pièce. "On n’a jamais vraiment quitté le terrain, mais après on privilégie souvent le téléphone, les visioconférences. Nous, la base de notre métier, c’est de sentir les choses", justifie le journaliste. "La prouesse qu’on a accomplie, c’est qu’on est arrivé à réaliser un quotidien d’infos en télétravail quasiment à 100%", s’enorgueillit le rédacteur en chef du journal, Xavier Antoyé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne