Plan de soutien pour le secteur automobile : les attentes sont fortes

France 2

L’exécutif se porte au chevet de l’industrie automobile française. Mardi 26 mai, Emmanuel Macron doit annoncer un plan de soutien à cette filière durement touchée par cette crise sanitaire.

Les machines tournent au ralenti, mais le plastique remplit à nouveau les cuves. Dans une usine implantée en Bourgogne, seul un tiers des salariés a repris le travail, avec appréhension. Dans leurs mains, des barres d’étanchéité ou encore des plafonniers pour Peugeot et Renault, les principaux clients de l’entreprise, dont les commandes se font rares. En attendant, les stocks s’accumulent : la conséquence de deux mois d’activité au point mort.

"Mettre l’accent sur les véhicules propres"

Emmanuel Macron se rendra dans l’après-midi mardi 25 mai dans une usine de l’équipementier Valéo pour annoncer un plan de soutien massif au secteur automobile. "La première urgence reste d'inciter les Français à acheter des voitures après la chute spectaculaire des ventes. Mais pas n’importe quel modèle. Le gouvernement va mettre l’accent sur les véhicules propres", explique la journaliste Anne Bourse en direct de l’Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne