Patient zéro : la vie après le coronavirus

franceinfo

Amirouche Hammar, patient atteint du coronavirus en décembre et considéré comme le patient zéro en France, était l'invité du journal de 23h de franceinfo, jeudi 21 mai.

Début mai, Amirouche Hammar est rappelé par l'hôpital de Bobigny (Seine-Saint-Denis), qui lui signifie qu'il était atteint du coronavirus en décembre dernier lors de son hospitalisation. Aujourd'hui, il est donc considéré comme le fameux patient zéro en France. Mais, heureusement, il va beaucoup mieux. "Je me suis bien rétabli depuis. Encore un mois après, j'avais de la toux sèche, mais plus de fièvre", confie-t-il dans le journal de 23h, sur franceinfo, jeudi 21 mai.

"Je crachais du sang toute la nuit"

Désormais, il a repris une vie normale. Mais l'épreuve a été douloureuse. "Au mois de décembre, on ne parlait pas du coronavirus, donc moi je ne pensais pas à ça. Quand on m'a appelé il y a un mois pour m'annoncer la nouvelle, j'étais très soulagé, car on avait enfin trouvé la solution au problème que j'avais eu au mois de décembre dernier. Les médecins étaient dans le flou, ils n'avaient pas de réponse. Moi, j'avais vraiment des douleurs importantes, notamment au thorax, je crachais du sang toute la nuit", poursuit-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne