DIRECT. Pass sanitaire : la mobilisation continue de se tasser, seize manifestants interpellés

Des participants à la manifestation contre le pass sanitaire du 28 août 2021, à Montpellier (Hérault).
Des participants à la manifestation contre le pass sanitaire du 28 août 2021, à Montpellier (Hérault). (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Les autorités s'attendaient à une participation plus faible pour ce septième week-end consécutif de manifestations.

Quelle participation à quelques jours de la rentrée ? Plus de 200 manifestations étaient prévues samedi 28 août en France, pour le septième week-end consécutif, pour s'opposer au pass sanitaire et à la politique du gouvernement face au Covid-19. Les deux semaines précédentes avaient vu la mobilisation reculer. Cette tendance s'est confirmée, avec près de 160 000 manifestants selon le ministère de l'Intérieur, 16 000 de moins qu'une semaine plus tôt. Suivez notre direct.

 Des interpellations. Toujours selon le ministère de l'Intérieur, 16 personnes ont été interpellées lors des 222 rassemblements recensés samedi. Deux l'ont été à Paris. Et trois membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessé. Le décompte du ministère ne précise pas le motif de ces arrestations.

 A Paris, les autorités attendaient 12 000 à 20 000 manifestants, et ils étaient finalement 14 500 selon le ministère de l'Intérieur. Quatre cortèges ont défilé, dont un lancé par des "gilets jaunes" et un autre par Florian Philippot (Les Patriotes).

Fracture géographique. Les données de Santé publique France montrent que les villes où il y a le plus de manifestants sont aussi les villes où le taux de vaccination est le plus bas.

Vous êtes à nouveau en ligne