Pass sanitaire : la jauge des 50 personnes sera supprimée à partir de lundi

Uun cinéma de Talmont-Saint-Hilaire (Vendée), le 29 juillet 2021.
Uun cinéma de Talmont-Saint-Hilaire (Vendée), le 29 juillet 2021. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS / AFP)

A compter de lundi, le pass sanitaire sera étendu dans plusieurs lieux dont les bars et restaurants. Son extension s'accompagnera notamment dans les lieux culturels d'une levée de la jauge des 50 personnes.

La jauge des 50 personnes, à partir de laquelle le pass sanitaire était jusqu'alors obligatoire notamment dans les cinémas, les salles de spectacle ou encore dans les musées, sera supprimée à compter de lundi, a confirmé vendredi 6 août Matignon à franceinfo. Le pass sera donc exigé à partir de lundi dès le premier client. Le dispositif, qui sera étendu aux transports, aux bars et restaurants ainsi qu'à "un certain nombre d'activités", ne sera pour autant pas exigé pour accéder aux administrations dont les mairies ou encore les Caisses d'allocations familiales (CAF). Ce direct est désormais terminé.

Une semaine de rodage.  Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a promis, au lendemain de la validation par le Conseil constitutionnel de l'extension du pass sanitaire, "une semaine de rodage (...) où les contrôles ne vont pas servir à sanctionner mais d'abord à accompagner, à faire de la pédagogie". Cette semaine permettra aux professionnels à présent concernés de s'"approprier" le dispositif, a-t-il expliqué.

La loi élargissant l'application du dispositif a été promulguée. La loi élargissant le pass sanitaire à de nouveaux lieux publics et instaurant une obligation vaccinale pour les soignants a été publiée au Journal officiel vendredi 6 août. Elle est applicable "jusqu'au 15 novembre 2021 inclus". Les décrets d'applications sont à présent attendus.

Le pass étendu lundi à des nouveaux lieux. Pour entrer dans un café, un restaurant mais aussi un avion, un train, un autocar pour de longs trajets, une foire, un séminaire ou un salon professionnel, il faudra montrer un pass sanitaire valide. Celui-ci peut être obtenu après une vaccination totale, un test Covid-19 négatif ou un certificat de rétablissement.

Le Conseil constitutionnel retoque certaines dispositions. Les sages ont censuré la rupture anticipée de contrat des CDD ou intérimaires sans pass.  L'isolement obligatoire des malades pendant 10 jours a également été censuré, jugé disproportionné par le Conseil constitutionnel.

De nouvelles manifestations anti-pass prévues samedi. Le dispositif est contesté par des Français anti-pass ou anti-vaccination, qui ont lancé de nouveaux appels à manifester ce week-end. Le 31 juillet, plus de 200 000 personnes ont défilé dans plusieurs villes de France, selon le ministère de l'Intérieur.

Vous êtes à nouveau en ligne