Covid-19 : les salariés sans pass sanitaire pourront "prendre des RTT ou des congés", affirme Elisabeth Borne

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, le 19 juillet 2021, à Paris.
La ministre du Travail, Elisabeth Borne, le 19 juillet 2021, à Paris. (DANIEL PIER / NURPHOTO / AFP)

"On a écouté les organisations syndicales", a ajouté mardi la ministre du Travail.

Les salariés qui se retrouveront sans pass sanitaire à des postes où celui-ci sera obligatoire à partir de fin août pourront "prendre des RTT ou des jours de congés", a annoncé la ministre du Travail, mardi 20 juillet. Pour Elisabeth Borne, "l'objectif, c'est vraiment qu'on trouve des solutions pour les salariés". "On a écouté les organisations syndicales" et "on complétera" le projet de loi mercredi, a-t-elle dit sur BFMTV. Suivez notre direct.

 Olivier Véran tire la sonnette d'alarme. Le ministre de la Santé a annoncé l'identification de 18 000 cas de Covid-19 sur les dernières 24 heures, contre moins de 7 000 cas quotidiens la semaine dernière. "Cela veut dire que nous avons une augmentation de la circulation du virus de l'ordre de 150% sur une semaine : nous n'avons jamais connu cela, ni avec le Covid [début 2020], ni avec le variant anglais, ni avec le sud-africain ni avec le brésilien", a-t-il assuré.

L'Agence européenne des médicaments examine le candidat vaccin de Sanofi-GSK. Le Comité des médicaments à usage humain de l'agence a annoncé commencer l'étude des données disponibles sur le produit franco-britannique. Cette procédure, dite de "révision en continu", permet d'évaluer les résultats au fur et à mesure des essais. La phase 3 a débuté et le fabricant table sur la fin de l'année 2021 pour un lancement de son vaccin à protéine recombinante, Vidprevtyn.

 Le Conseil constitutionnel saisi. Le Premier ministre, Jean Castex, annonce mardi 20 juillet qu'il va s'en remettre aux Sages pour vérifier la légalité de l'ensemble des dispositions du projet de loi prévoyant l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants. "Le pass sanitaire n'est pas une atteinte aux libertés. (...) Sur l'ensemble du texte dont vous êtes saisis, je saisirai le Conseil constitutionnel", a-t-il déclaré devant les députés. Le chef du gouvernement a également précisé que le cap de 40 millions de primo-injections de vaccins "devrait être atteint fin juillet"

Un cluster dans une boîte de nuit à Bordeaux. Le contrôle du pass sanitaire par un établissement de nuit bordelais, le Hangar FL, est remis en question, mardi 20 juillet, après que 81 cas de Covid-19 ont été identifiés chez des participants à trois soirées techno organisées du 9 au 13 juillet, annonce l'Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine. Plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux, notamment la page Facebook de l'établissement, mettent en doute les contrôles sanitaires réalisés par la boîte de nuit, alors que les soirées ont rassemblé plus de 2 000 personnes au total, selon l'ARS. Suivez notre direct.

La fin du masque obligatoire dans les lieux où le pass sanitaire est exigé. Le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l'entrée est conditionnée au pass sanitaire, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur RTL. Le masque pourra tout de même être imposé par les préfets ou gérants de ces lieux, détaille un décret, qui fixe l'utilisation du pass sanitaire dans certains lieux à partir de 50 personnes et a été publié mardi au Journal officiel. Contrairement au public qui y accède, les salariés qui travaillent dans ces endroits devront garder le masque pour l'instant, a précisé le ministère du Travail. 

 "Les règles pourront évoluer en matière de cas contact" pour les personnes vaccinées selon Olivier Véran. "Ce qui pourrait être acté, c'est que lorsque vous êtes totalement vacciné vous n'êtes plus contact quand vous avez été au contact d'une personne malade, a expliqué le ministre de la Santé sur RTL mardi. On va sans doute faire évoluer cette règle-là." Une position qui rejoint une recommandation du Haut Conseil de la santé publique publiée récemment

Vous êtes à nouveau en ligne