Paris : un millier de masques saisis dans une parapharmacie qui les vendait à 10 euros pièce

Des masques de protection FFP2 (illustration).
Des masques de protection FFP2 (illustration). (ALAIN DELPEY / MAXPPP)

Les 981 masques saisis dans cet établissement du 16e arrondissement de la capitale ont été distribués aux services de santé.

La police parisienne a saisi mercredi 18 mars près d'un millier de masques chirurgicaux dans une parapharmacie qui les vendait à ses clients, a appris jeudi franceinfo auprès de la préfecture de police de Paris. Le gérant a été verbalisé, le décret du 13 mars 2020 interdisant la vente de masques de type FFP2, hormis à des soignants ou des malades.

Selon une source proche du dossier, c'est un agent de la police judiciaire qui a été intrigué par le fonctionnement de cette parapharmacie du 16e arrondissement de Paris. Elle avait installé un salarié devant sa porte afin de ne laisser les clients entrer que par groupe de trois. L'agent l'a signalé au commissariat du 16e arrondissement, qui a envoyé une patrouille.

Sur place, les policiers ont constaté que des masques de type FFP2 étaient vendus jusqu'à 10 euros l'unité à tous les clients qui en demandaient. Les policiers ont saisi les 981 masques trouvés dans la parapharmacie. Les masques ont été redistribués à des services de santé, précise la source proche du dossier.

2 000 masques saisis à Sèvres

La police a saisi plus de 2 000 masques dans une épicerie et une pharmacie de Sèvres jeudi 18 mars, indique la préfecture de police de Paris. Les deux lieux sont sanctionnés pour ne pas avoir respecté le décret qui réquisitionne les masques et limite leur vente aux personnels soignants et aux malades. Environ 2 000 masques ont été retrouvés et saisis dans la pharmacie. Dix masques FFP2 et 150 masques chirurgicaux ont été saisis dans l'épicerie, qui a été fermée d'office.

Vous êtes à nouveau en ligne