Paris : le temps s'est arrêté à l'Occupation dans une rue depuis le confinement

Les villes, les rues sonnent creux en France. Elles sont presque totalement vides avec une ambiance particulière. Dans le quartier parisien de Montmartre, on pourrait presque se croire sous l'Occupation depuis que le tournage d'un film de Daniel Auteuil a dû être abandonné.

Depuis un mois dans le quartier de Montmartre, deux rues sont très photographiées. Elles sont peut être même celles qui sont le plus capturées de tout Paris. Une miroiterie, un cordonnier, un apothicaire et des boutiques hors d'âge sont présentes. L'endroit semble téléporter les passants 80 ans en arrière en plein milieu de l'Occupation allemande. "C'est surréaliste, mais en même temps, Montmartre c'est éternel. Il n'y a pas d'époque à Montmartre", témoigne l'un des badauds.

80 techniciens et 120 figurants il y a un mois

A quelques mètres de l'épicerie qui a servi au film Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, il s'agit en fait d'un décor de film laissé en plan, ou presque, depuis le confinement. Lors de la deuxième quinzaine de mars, la rue était bondée de 80 techniciens et 120 figurants pour le tournage d'un film dont le sujet est un bijoutier juif qui se cache pendant la guerre avec Sarah Giraudeau, Daniel Auteuil et Gilles Lellouche dans les rôles principaux. Pour eux, tout s'est arrêté net.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne