"On a besoin de l'aide de tous" : l'appel de la Croix-Rouge française

La crise sanitaire a mis en lumière une urgence sanitaire, mais désormais, elle est sociale. Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix-Rouge française est l'invité du 23h lundi 25 mai.

Transformer les amendes en dons pour les associations comme en Polynésie française, une bonne idée ? "C'est une très bonne idée au moment où on a besoin de la générosité des Français. La Croix-Rouge est mobilisée depuis le début de cette crise du coronavirus pour répondre à l'urgence et accompagner les personnes vulnérables. On a été mobilisé sur tous les fronts : nos 60 000 bénévoles, nos 18 000 salariés, nos 20 000 étudiaient pour venir en aide aux hôpitaux, au Samu et assurer la continuité de l'activité dans les établissements médicaux sociaux et venir en aide aux personnes en précarité. On a vu exploser les demandes d'aides humanitaires ces derniers mois. On a besoin de l'aide de tous", affirme Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix-Rouge française .

"Urgence sociale"

Le grand public, les entreprises, les institutions sont appelées à l'aide avec plusieurs slogans comme "le geste pour faire barrière à l'isolement social". "La crise sanitaire n'est pas complètement terminée, mais on doit toujours être prudent. On reprend les consignes données par le gouvernement et on rappelle que, derrière cette crise, il y a une crise sociale amplifiée par le confinement : de nombreuses personnes isolées, le renforcement de la précarité, etc. D'autres professions aussi ont été mises en difficulté et viennent frapper à la porte de la Croix-Rouge. Cette crise sanitaire ne doit pas effacer l'urgence sociale".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne