Nouvelle-Calédonie : pour se relancer, le secteur touristique mise sur les locaux

France 3

Le secteur touristique fait partie des plus touchés par le confinement. De nombreux prestataires, notamment les gérants d’activités nautiques, essuient d’importantes pertes financières. Beaucoup fondent désormais leurs espoirs sur la clientèle locale, comme en Nouvelle-Calédonie.

27 jours de fermeture forcée et les intempéries des dernières semaines : des mauvaises nouvelles qui n’ont pas permis à Éric Richard de sortir la tête de l’eau. L’entreprise qu’il gère propose plusieurs activités en Nouvelle-Calédonie. La navette maritime entre la Roche Percée et les îlots représente la plus grande partie de son chiffre d’affaires. Comme plus d’une vingtaine de prestataires de la commune du Bourail, Éric Richard tire la sonnette d’alarme.

Des offres promotionnelles pour les locaux

"On avait une économie basée à 90% sur du tourisme international, donc c’est tout en stand-by, au moins jusqu’au dernier trimestre 2020", déplore le gérant. Sans les touristes australiens et japonais, c’est sur les Calédoniens qu’il faudra désormais compter. Près de 150 offres promotionnelles permettront aux locaux de découvrir ou de redécouvrir la beauté du "caillou". L’invitation est lancée, il faudra patienter jusqu’au 18 mai pour découvrir ces tarifs réduits jusqu’à -60%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne