Nouveau monde. Nettoyer sa boite mail pendant le confinement

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le conseil techno. Et si vous profitiez du confinement pour faire un peu de ménage et nettoyer votre messagerie. Trier ses e-mail, ça ne fait pas de mal et en plus c’est bon pour la planète.

C’est bon pour la planète car on rappelle qu’internet, ça pollue. Un e-mail conservé sur un serveur génèrerait 10g de CO₂ par an. Nettoyer sa messagerie c’est bon aussi pour le moral.

Deux choses à faire. Il faut jeter tous les messages très anciens dont vous n’avez plus besoin et en profiter pour vous désabonner de toutes les listes de diffusions qui vous envoient chaque jour de la publicité ou des newsletters que vous ne lisez pas.

Un véritable nettoyage de printemps

Tous les grands services de messagerie (Gmail, Outlook ou votre opérateur…) permettent d’effacer les emails en masse en filtrant par sujets ou par expéditeurs. Cela prend du temps, mais c’est le principe du ménage de printemps. C’est plus pratique de faire ça sur son ordinateur plutôt que sur smartphone.

Un truc : marquez, au jour le jour, les messages importants (petite étoile ou petit drapeau) comme ça, le moment venu, vous pouvez jeter plus facilement tout ce qui n’est pas marqué et donc pas important. Comme dans la vie réelle, le ménage, mieux vaut le faire un petit peu tous les jours. Pensez aussi à vider régulièrement votre dossier Spam de messages indésirables. Si vous êtes hyper maniaque, vous pouvez vous fixer comme objectif quotidien d’atteindre le "Inbox Zero", c'est-à-dire aucun message dans la boite de réception.

Des applications existent, mais...

Des applications comme Cleanfox, Clean Email ou MailStorm partent d’un bon sentiment mais il faut savoir que pour utiliser ce genre d’applications, vous devez indiquer vos identifiants de connexion et donc, en quelque sorte, donner les clés de chez vous à ce prestataire.

Une étude américaine a récemment montré que ces outils étaient assez curieux… Ils fouillent dans vos e-mails et ils revendent ensuite les données aux grandes marques pour des études statistiques. En principe, tout est anonymisé et conforme au RGPD, mais on n’a pas forcément envie d’autoriser ce genre d’accès. Donc, méfiez-vous si vous utilisez ce genre d’applications. Il vaut peut-être mieux faire du ménage à la main, même si c’est plus fastidieux.

Vous êtes à nouveau en ligne