Notre-Dame : un an près, ils racontent

Le 15 avril 2019, la cathédrale Notre-Dame de Paris partait en fumée, avec cette image de la flèche qui s'écroulait. Un an après, où en sont les travaux ? Trois témoins racontent.

Un an près l'incendie de Notre-Dame de Paris, le chantier reste très fragile. Et avec le confinement, tout a été mis à l'arrêt. L'échafaudage n'a donc pas pu être retiré et la structure reste très instable. Il y a un an, le soir du 15 avril 2019, le recteur de la cathédrale vient d'achever une journée chargée, en pleine semaine sainte. Il discute avec une commerçante lorsqu'il aperçoit une colonne de fumée. "Ce n'était pas normal que de la fumée sorte de la flèche. Je me suis dit que c'était grave. Pour que de la fumée entre dans la flèche, il faut qu'il y ait beaucoup de fumée dans la charpente", précise Monseigneur Patrick Chauvet.

"Plus rien ne sera comme avant"

Alerté par la fumée, Vanina Pieri, habitante d'un immeuble en face de la cathédrale, raconte le mur de feu auquel elle a dû faire face. "J'ai eu comme un sentiment d'angoisse, j'ai pivoté, j'ai ouvert la fenêtre, et c'est là que j'ai vu la flèche en feu". Elle filme ensuite la scène avec son téléphone portable. "J'ai eu le sentiment que plus rien ne serait plus comme avant, mais je n'ai pas compris tout de suite que le feu allait se propager aussi intensément", ajoute-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne