Nord : les promeneurs du littoral sous haute surveillance

FRANCE 3

Faire respecter les gestes barrières sur les plages est un véritable défi pour les autorités. Dans le Nord, les promeneurs se sont réfugiés dans la réserve naturelle de la dune Marchand.

Un groupe d’étudiants lillois est surpris par des gardes à cheval. Nichés au creux des dunes du Perroquet, à Bray-Dunes (Nord), dans la réserve naturelle de la dune Marchand, ils se croyaient à l’abri des reproches. Deux gardes équestres assurent la surveillance du périmètre. Ils font évacuer une cinquantaine de personnes en moins d’un quart d’heure. Les consignes sont strictes. La gendarmerie hausse le ton et annonce le tarif : 135 € pour les contrevenants.

"Il faut qu’on mette les moyens"

Les promeneurs sont surveillés de près. La maire de la commune de Zuydcoote, Florence Vanhille, fait tout pour éviter une nouvelle fermeture de sa réserve naturelle. "La ruée, on l’a tous les ans, alors oui, on a ces gestes barrières à faire respecter. Il faut qu’on mettre les moyens. On veut que les gens puissent profiter de cet environnement exceptionnel", explique-t-elle. Un objectif au prix d’une surveillance sans relâche, entre prévention, pédagogie et sanction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne